RSS

Posts Tagged ‘green business’

http://www.tapitwater.com/?cel=1L’idée :
TapIt est un programme communautaire permettant aux gens de remplir leurs bouteilles d’eau gratuitement dans les cafés participants.

Comment ?
TapIt vise à se substituer à la consommation et l’achat de bouteilles d’eau en plastique. Si vous avez soif, plus besoin de vous rendre au supermarché, vers un distributeur automatique, dans un fastfood ou chez un revendeur à la sauvette. Avec TapIt la distribution d’eau potable est assurée par les restaurants ou les cafés partenaires qui se seront inscrit au préalable.
La liste de ces relais est consultable sur internet ou via l’application iPhone TapIt. Dans vos recherches, il sera précisé pour les clients les plus exigeants si l’eau est filtrée ou pas, à température ambiante ou réfrigérée. L’initiative a été mise en place premièrement à New York où elle compte maintenant plus de 100 relais partenaires après un an d’existence. Elle est désormais disponible dans différentes villes des états de Californie, Floride, Oregon, Massachussetts et Oregon.

Pourquoi ?
Considérations économiques ou environnementales ? Les deux ! Avec cette opération TapIt encourage la consommation d’eau du robinet afin que les utilisateurs choisissent de préférer ce type de consommation plutôt que l’achat de bouteilles d’eau de source en plastique à usage unique.
Les partenaires de l’opération (cafés ou restaurants) peuvent de leur coter attirer une nouvelle clientèle de passage à cout zéro, pour les amener à fréquenter leur établissement ultérieurement. Par contre je ne vois aucune source de revenu pour cette opération, la bouteille aurait pu servir à mon sens de support publicitaire pour des annonceurs.

- originalité: 5/5
- utilité: 5/5
- rentabilité à long terme : 0/5
- niveau de technicité : 4/5
- investissements : 4,5/5

note finale idéebiz: 3,7/5

siteweb: TapIt

via springwise

sans-titre2

A la recherche d’un nouvel avenir pour le transport écologique, le fondateur Ecotricity Dale Vince a entrepris de créer la première supercar zéro émission. Sur une base de Lotus Exige, le véhicule a été fortement modifié : les ingénieurs lui ont greffé un moteur électrique fonctionnant au vent!

Dale nous tiens au courant de l’évolution de son projet sur son blog Zero Carbonista et nous explique comment il transforme la supercar en élégant véhicule électrique capable de fonctionner seulement grâce au vent.

Ma présentation est assez courte, mais pour rebondir sur un précédent article consacré à l’avenir du moteur électrique, je me réjouis de voir ce type d’initiative réconciliant l’automobile et l’écologie.

Siteweb :  ecotricityZero carbonista

Source: CoolBusinessIdeas.com

9 < >juin 2009

flash ideebiz: la supercar qui fonctionne au vent

Author: Romain Pignoux | Filed under: Ecologie, flash idéebiz, technologie, Transport

image-12

40% de la population mondiale, soit 3 milliards d’humains n’ont pas accès régulièrement à des toilettes personnelles. Ajoutez à cela le fait qu’un enfant meurt toutes les 15 secondes de la contamination de l’eau, et il n’est pas difficile de comprendre ce qui a motivé les créateurs du sac Peepoo.
Un des objectifs des nations unis pour ce début de siècle, est de réduire de moitié d’ici 2015 la proportion de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable et d’assainissement, mais jusqu’à présent, les progrès sont minimes.

L’idée:
Le suédois Peepoople créé le sac Peepoo, une sorte de sanitaire personnel portable et à faible coût pour de nombreuses personnes qui n’y ont pas accès.

Comment ?
Conçu pour être utilisé assis, accroupi ou debout, et à usage unique, ce sac en plastique biodégradable (14x38cm) est tapissé d’une gaze imprégnée d’urée qui désinfecte les déchets. Les contenants empêchent toutes propagations d’odeurs pendant au moins 24 heures et sont sans danger quant à l’enfouissement souterrain.

Là où l’idée devient ingénieuse, c’est que dans un délai de deux à quatre semaines après l’utilisation, leur contenu se transforme en engrais de haute qualité. L’engrais, il faut le souligner est assez rare dans certaines régions du globe, en Afrique notamment.

Pourquoi ?
Ce sac offre deux caractéristiques:

Il permet d’assainir en peu de temps les excréments humains, c’est un outil de prévention contre la contamination des matières fécales polluant l’environnement global.  Un minimum de matériel pour un maximum d’hygiène.

En Afrique, le manque d’engrais, trop rares et trop chers, contraint les paysans à exploiter leurs terres au-delà de leur capacité de régénération, lessivant les substances nutritives des sols. Ce sac qui se transforme dans un délai maximum de 4 semaines en engrais peut devenir une source de revenu et d’enrichissement pour l’ensemble d’un village

Après avoir été expérimenté sur le terrain l’année dernière, au Kenya et en Inde, le sac Peepoo rentrera en production cet été. Je vous invite vivement à cliquer sur le lien de peepoople ci-dessous.

siteweb: peepoople

4 < >juin 2009

Les sanitaires à usage unique qui se transforme en engrais

Author: Romain Pignoux | Filed under: cause sociale, Ecologie