RSS

Archive for the ‘Transport’ Category

L’idée ?
Ciggo est un service permettant au voyageur en train de pouvoir choisir son voisin. Ce voyageur pourra alors faire du business à 300 km/h avec un client potentiel, un fournisseur, un collaborateur ou pourra simplement échanger autour de centres d’intérêts communs le temps d’un voyage.

Comment?
Chaque utilisateur peut créer gratuitement son profil en renseignant son expérience professionnelle, scolaire et ses loisirs. Une fois membre, il est dans deux cas : il a son billet de train et souhaite communiquer sa présence aux membres voyageant dans le même train que lui, ou il n’a pas encore son billet mais souhaite s’assurer de voyager à côté d’un profil intéressant pour confirmer son achat de billet. En s’inscrivant donc dans un train ou en faisant une recherche de profils pour un voyage souhaité, le membre Ciggo a accès aux profils des membres correspondant aux critères renseignés (gares de départ et d’arrivée, date…). Si l’un de ses membres l’intéresse, il peut lui proposer une offre de covoyage. Après quelque échanges via la messagerie Ciggo, ils pourront se mettre d’accord sur les emplacements à réserver pour voyager côte-à-côte.

Pourquoi?
Avec plus de 13 millions d’inscrits sur les réseaux sociaux professionnels, les français cherchent à étoffer leurs carnets d’adresses et à se voir proposer des opportunités d’affaires. Mais les fondateurs de Ciggo, Antoine Delhomme et Willy Lachambre, sont convaincus qu’une relation professionnelle sincère et efficace passe avant tout par une rencontre réelle. Puisque les déplacements sont inévitables et incompressibles, pourquoi alors ne pas profiter des voyages en train pour provoquer ces rencontres ? Pourquoi ne pas transformer les trains en espaces de rendez-vous, tout au moins en un lieu de rencontre plus social ?

Partager cet article:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • PDF
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Wikio
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Posterous
  • Twitter

Peu d’articles ces temps-ci je sais. Non pas que je sois lassé, mais je pense n’avoir jamais eu autant de travail que maintenant. Ajouté à cela des projets de création d’entreprise qui commence à germer et pourquoi pas devenir réalité dans un futur proche (on y reviendra peut être), ça nous laisse peu de temps à la rédaction d’idéebiz. Alors à défaut d’un article détaillé sur une idée révolutionnaire, je choisis plutôt de vous montrer deux petits idées simples et malines.

La première nous vient de Californie et pourrait nous être considérablement utile, notamment depuis l’explosion du vélo à Paris et les autres grandes cités urbaines de France. Revolights s’est donc intéressé à la sécurité des cyclistes avec un nouveau système d’éclairage pour gagner en visibilité. Le principe consiste en deux cerceaux équipés de LED (alimentés par batterie au lithium-ion), fixés à la roue à rayon du vélo. Les petites lumières clignotes à mesures de la vitesse du cycliste. Je vous laisse découvrir la vidéo sur le site du fabriquant : effet garantie dans le noir. Le prix enfin : 220$, ça semble cher, mais ça peut sauver des vies.

La deuxième idée intéressera tout les insomniaques qui n’arrivent à s’en dormir qu’en musique. C’est vrai que même de simples écouteurs sont gênants lorsque l’on pose sa tête de côté. Avec Bedphones, le problème est oublié, puisque ces écouteurs ont justement été conçu pour utilisation disons pour dormir. Avec sa forme spéciale, vous les sentirez à peine allongé de tout votre corps, les oreilles posées sur l’oreiller et le tout pour moins de 30$
Retrouvez ci dessous les liens de ces deux produits !

Via Coolbusinessideas & Springwise

siteweb: Revolights & Bedphones

Partager cet article:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • PDF
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Wikio
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Posterous
  • Twitter
29 < >sept 2011

Deux idées simples et qui changent la vie

Author: Romain Pignoux | Filed under: flash idéebiz, Transport

Je déteste le métro et je suis pourtant parisien, mais le jour où la RATP a installé progressivement le système de prévision d’arriver du prochain métro, ma relation avec la régie s’est réchauffé… jusqu’à ce que le métro annoncé à 2 minutes n’arrive que 10 minutes plus tard. Je suis mauvais langue mais cette innovation manqué parfois d’une certaine fiabilité. Et si finalement pour remédier à tout ça, le téléphone, encore lui, ne pourrait remédier à tout ça?

L’idée:
NexTrain, est une innovation de l’agence de service internet Densebrain et prédit l’arrivée du prochain métro en utilisant les données mobiles.

Comment?
Comme souvent évoqué lors de mes articles (c’est involontaire), NexTrain est un autre système basé sur le crowdsourcing. Un crowdsourcing plus passif dirons nous. L’innovation prend forme sous une application mobile, android ou iPhone. Une base disposée dans le métro new-yorkais collecte ainsi les données mobiles des utilisateurs pour suivre la progression d’un train et prévoir son arrivée à la prochaine station en temps réel.
Les utilisateurs de l’application agissent ensuite comme sur toute autre application mobile d’une compagnie de métro pour calculer un itinéraire entre deux stations. La particularité de NexTrain est qu’elle affiche les deux estimations de temps, l’officielle, celle de la compagnie de transport new-yorkais et la sienne. A l’usager de déterminer laquelle est la plus fiable.
Notons enfin que le système ne requiert aucune intervention de votre part et n’a pas d’incidence sur la batterie. Espérons simplement qu’il ne collecte pas d’autres données pour un usage plus commercial.

Pourquoi?
Je n’ai pas eu l’occasion de l’essayer mais j’imagine sans problème que NexTrain est plus efficace que n’importe quelle autre application officielle. Pour un usage optimal, elle requiert au minimum 10.000 utilisateurs.

siteweb: NexTrain

via springwise

 

Partager cet article:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • PDF
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Wikio
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Posterous
  • Twitter

cargeni

Les sites internet d’annonces de véhicules d’occasion sont légion. Parmi ceux-là, un petit nouveau sort du lot puisqu’il les rassemble tous sur sa même plateforme. Découvrez le site américain CarGeni.com

L’idée :
CarGeni.com est un moteur de recherche de véhicules d’occasion

Comment ?
CarGeni.com centralise sur une seule et même interface simplifiée toutes les informations issues des annonces Google Base. Sur la première page vous avez la possibilité de rechercher par marque, selon le lieu géographique, par types de carrosseries ou en tapant directement le nom du modèle dans la fenêtre de recherche. L’ensemble des États-Unis est couvert (y compris Hawaï et l’Alaska).  Une fois votre recherche lancée, la page de résultat indique pour chaque automobile trouvée, le lieu, la distance par rapport à votre situation et la source, en plus de la description et du prix, bien évidemment.

Pourquoi ?
L’idée n’est pas révolutionnaire, mais elle est très pratique. Plutôt que de naviguer de sites en sites pour trouver l’occasion qui satisfera vos exigences, sur CarGeni tout est sur la même page. J’aime aussi l’indication de la distance entre le vendeur et vous.

- originalité: 2,5/5
- utilité: 5/5
- niveau de technicité : 4/5
- rentabilité à long terme : 3,5/5
- investissements : 4/5

Note finale idéebiz: 3,8/5

siteweb: CarGeni

via killerstartups


Partager cet article:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • PDF
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Wikio
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Posterous
  • Twitter
15 < >sept 2009

CarGeni.com le moteur de recherche de véhicules d’occasion

Author: Romain Pignoux | Filed under: Transport, Vie quotidienne

sans-titre2

A la recherche d’un nouvel avenir pour le transport écologique, le fondateur Ecotricity Dale Vince a entrepris de créer la première supercar zéro émission. Sur une base de Lotus Exige, le véhicule a été fortement modifié : les ingénieurs lui ont greffé un moteur électrique fonctionnant au vent!

Dale nous tiens au courant de l’évolution de son projet sur son blog Zero Carbonista et nous explique comment il transforme la supercar en élégant véhicule électrique capable de fonctionner seulement grâce au vent.

Ma présentation est assez courte, mais pour rebondir sur un précédent article consacré à l’avenir du moteur électrique, je me réjouis de voir ce type d’initiative réconciliant l’automobile et l’écologie.

Siteweb :  ecotricityZero carbonista

Source: CoolBusinessIdeas.com

Partager cet article:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • PDF
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Wikio
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Posterous
  • Twitter
9 < >juin 2009

flash ideebiz: la supercar qui fonctionne au vent

Author: Romain Pignoux | Filed under: Ecologie, flash idéebiz, technologie, Transport

image-12

En matière de transport écologique, les pays nordiques font toujours figure de précurseur. Quand il s’agit de vélo, ce sont les néerlandais qui se mettent en valeur : la marque Taga lance un hybride vélo-poussette à 3 roues

L’idée principale :
Récent gagant du Red Dot Design Award, le vélo Taga offre la possibilité de « switcher » entre le mode poussette et le mode bicyclette d’un simple clic  en moins de 20 secondes.

Comment ?
L’enfant peut être installé en position allongée ou assise et propose un capuchon quelque soit la position ainsi qu’un garde-boue pour se protéger de la pluie. Dans un futur proche Taga inclura l’option « placement » pour 2 enfants, un adaptateur de siège de voiture, un mode charrette, un siège double en bois et une protection frontale. Le Taga est disponible dans plusieurs magasins d’Europe du Nord, Espagne, Pologne et Suisse mais toujours pas en France.

Pourquoi ?
Un moyen pratique pour allier les plaisirs du vélo à la promenade de l’enfant dans des conditions de sécurité sans cesse améliorées. Ce concept prouve aussi qu’il y a encore beaucoup d’innovations à développer dans le monde du deux roues et qu’un simple coup de pédale peut être par moment suffisant pour se passer de l’automobile.

siteweb: Taga

Partager cet article:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • PDF
  • email
  • MySpace
  • RSS
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Wikio
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Posterous
  • Twitter
17 < >mai 2009

Vélo et poussette à la fois

Author: Romain Pignoux | Filed under: Ecologie, Transport